Avertir le modérateur

20/08/2012

Le coût de la vie étudiante en hausse et de réelles conséquences sur leurs études

Selon une étude de l’UNEF (Union Nationale des Etudiants de France), premier syndical étudiant de France, le coût de la vie étudiante va augmenter de 3,7 % dès la rentrée universitaire 2013. Les étudiants de plus en plus, postulent pour avoir des postes à temps partiel, par exemple dans le soutien scolaire.

L’explication de cette hausse soudaine passe par la montée en flèche du coût des loyers, de +10,8% à Paris et +2,3% dans les régions de France, mais aussi du prix de l’alimentation, qui progresse de 3,2%, et du prix des vêtements, de 4%.
Les étudiants font aussi face à une augmentation des droits de scolarité de 1,9% : les frais d’inscription, les tickets restaurants universitaires, la cotisation à la Sécurité Sociale, etc.

En général, les étudiants disposent d’environ 600 euros par mois, et leur budget est lié principalement au prix des loyers, qui varie selon les régions de France.

Les étudiants sont donc très touchés par la crise, et à côté de ça, ils doivent subvenir à leurs besoins tout en continuant leurs études. Il y a 6 ans, seulement 48% des étudiants travaillaient pour financer leurs études, à présent on compte 73% des étudiants avec un job. Un statut qui se généralise, donc, mais qui mène droit à l’échec scolaire, car avoir un job étudiant peut être envisageable la première ou deuxième année universitaire, mais plus l’étudiant évolue dans ses études,  plus le rythme s’intensifie et il devient très difficile de trouver du temps pour ses révisions.

En plus des jobs, on peut aussi compter le temps de trajet, notamment pour ceux qui résident loin de leur université ou école et qui doivent passer en moyenne une heure dans les transports, voire 1h30 en Ile-de-France.

Toutes ces raisons pèsent sur le moral des étudiants, au moins 35% des étudiants ont déjà pensé à arrêter leurs études, et beaucoup se disent déprimés ou tristes. Il est vrai qu’à cette étape de vie, les fins de mois sont difficiles !

D’autant plus que les bourses mensuelles sur critères sociaux sont attribués à seulement 20% des étudiants. Ces bourses ont été revalorisées en juillet 2012 par le gouvernement, mais à présent, les syndicats étudiants exigent que le budget attribué aux bourses du CROUS soit doublé, et que les Aides Personnalisées au Logement (APL) soient aussi augmentées.

Les syndicats étudiants souhaitent  également que « l’allocation autonomie », aide financière versée à la fin des études pour les jeunes diplômés jusqu’au début de leur vie professionnelle et promise par François Hollande, soit mise en place.
La rentrée s’annonce donc chargée pour le gouvernement !

WinAkademy Soutien Scolaire, Acteur du Soutien Scolaire en France.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu